improductif

improductif, ive [ ɛ̃prɔdyktif, iv ] adj.
• 1785; de 1. in- et productif
1(choses) Qui ne produit, ne rapporte rien. Terre improductive. stérile . Travail improductif. Laisser improductif un capital, des richesses (cf. Laisser chômer, dormir; laisser en friche).
2(Personnes) Qui ne produit, ne crée rien. Intellectuel improductif (cf. Fruit sec). Qui ne contribue pas directement à la production des biens.
Subst. Le nombre d'improductifs augmente dans nos sociétés. Les improductifs : personnel d'une entreprise, actifs d'un secteur ne participant pas aux tâches de production. — N. f. IMPRODUCTIVITÉ , 1840.
⊗ CONTR. Productif.

improductif, improductive adjectif Qui ne produit rien, ne rapporte pas : Un travail ingrat et improductif.improductif, improductive (synonymes) adjectif Qui ne produit rien, ne rapporte pas
Synonymes :
- infécond
- stérile
Contraires :
- fécond
- généreux
improductif, improductive adjectif et nom Qui ne participe pas à la production.

improductif,ive
adj.
d1./d Qui ne produit rien. Capital improductif.
d2./d Qui ne participe pas directement à la production. Personnel improductif.

⇒IMPRODUCTIF, -IVE, adj.
A. — [En parlant d'une terre et p. méton. d'une région, d'un végétal] Qui ne produit rien d'utile, qui ne donne pas de fruits. Synon. aride, infécond (littér.), infertile, stérile; anton. fécond, fertile, productif. Terrain improductif; contrées improductives. Un colon utile, qui défriche, laboure, et couvre de semences une terre jusqu'alors improductive (CRÈVECŒUR, Voyage, t. 1, 1801, p. 193). Des arbres improductifs, comme le peuplier et le platane (BOSCO, Mas Théot., 1945, p. 42). L'Allemagne est encore obligée d'acheter un certain nombre de produits agricoles (...) elle a encore 10 pour cent de son sol improductif et 25 pour cent en forêts (LESOURD, GÉRARD, Hist. écon., 1966, p. 302).
B. — [En parlant d'un bien matériel] Qui ne rapporte aucun profit. Anton. Fructueux. Nous avons vu, en traitant des capitaux, que les uns contribuent à la création de produits matériels, et que d'autres sont absolument improductifs (SAY, Écon. pol., 1832, p. 128). Vingt mille francs, qui dorment chez moi, dans un tiroir. Plus tard, j'aurais peut-être un remords de les avoir laissés ainsi improductifs (ZOLA, Argent, 1891, p. 132).
C. — [En parlant d'une pers.] Qui ne travaille pas; en partic. qui ne contribue pas à l'effort économique de la collectivité. Synon. partiel parasite (péj.); anton. productif. Elles [les masses] connaissent à leur tour le bien-être resté jusque-là le monopole d'une aristocratie improductive (MICHELET, Chemins Europe, 1874, p. 157). Je travaille. Si tous les bourgeois en faisaient autant, au lieu de rester improductifs, donc parasites, nous n'en serions pas où nous sommes (H. BAZIN, Vipère, 1948, p. 224) :
Le bel avantage, vraiment, que celui d'avoir une foule inquiète de postulants pour des places déjà prises : écrivains sans éditeurs, avocats sans clients, médecins sans malades, ingénieurs sans emploi, artistes sans commandes, population improductive, presque parasite, que les atteintes de la misère ne guérissent pas toujours des inspirations de l'orgueil!
REYBAUD, J. Paturot, 1842, p. 45.
Emploi subst. masc. Pouvez-vous prendre, sur une moyenne de 920 fr de revenu pour quatre personnes, 236 fr, plus du quart, pour payer, avec les autres frais de l'État, les appointements des improductifs! (PROUDHON, Syst. contrad. écon., t. 1, 1846, p. 293).
D. — [En parlant d'un inanimé abstr.; en partic. d'une activité d'ordre intellectuel] Qui ne fournit aucun résultat positif; inutile. Synon. inefficace, stérile, vain; anton. fructueux. Force improductive. Une génération qui portait en elle un esprit abondant, des connaissances acquises, des germes de succès de toutes les sortes, les a étouffés dans une inquiétude aussi improductive que sa superbe est stérile (CHATEAUBR., Mém., t. 4, 1848, p. 580). Les batailles des philosophes sont particulièrement improductives quand elles se livrent la plume à la main (TOCQUEVILLE, Corresp. [avec Gobineau], 1843, p. 67). On les voit [les étudiants], après des années d'improductif labeur, rejoindre leurs familles aussi peu chargés de science qu'au départ (FARAL, Vie temps st-Louis, 1942, p. 106).
ÉCON. Consommation improductive. Consommation qui ne donne lieu à aucune production avantageuse. Mais, d'abord, puisque les propriétaires ne travaillent plus, leur consommation est improductive d'après les principes de l'économie (PROUDHON, Propriété, 1840, p. 258).
REM. 1. Improductivement, adv. rare. D'une manière improductive. La France compte 1 million de propriétaires jouissant (...) de 1 000 francs de revenu, et les consommant improductivement (PROUDHON, Propriété, 1840p. 261). 2. Improduit, -uite, adj., rare. Qui n'a pas été produit. Synon. usuel incréé. Irons-nous chercher hors du monde cet être éternel et improduit, dont rien ne nous atteste l'existence? (DUPUIS, Orig. cultes, 1796, p. 10). Ce n'est pas être athée, que de distinguer Dieu de la matière, et de montrer l'infinie distance qui sépare les deux, l'un improduit et éternel, l'autre produite et corruptible (Théol. cath. t. 4, 1, 1920, p. 1032).
Prononc. et Orth. : [], fém. [-i:v]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1785 adj. (Courier de l'Europe, gazette anglo-française, 10 mai, t. 17, p. 294 ds PROSCHWITZ Beaumarchais, p. 251 : [taxe] partielle et improductive); 1822 subst. (CH. FOURIER, Traité de l'association domestique-agricole, t. 1, p. 214) Dér. de productif; préf. im- (in-1). Prob. adaptation de l'angl. unproductive attesté dès 1756 (NED). Fréq. abs. littér. : 106. Bbg. VARDAR (B.). Struct. fondamentale du vocab. soc. et pol. en France, de 1815 à 1830. Istanbul, 1973, p. 246.

improductif, ive [ɛ̃pʀɔdyktif, iv] adj.
ÉTYM. 1785; de im- (→ 1. In-), et productif.
Qui ne produit, ne rapporte rien. || Terre improductive. Aride, stérile. || Force improductive (→ Contradiction, cit. 6). || Travail improductif, lecture improductive (→ Fastidieux, cit. 3). || Laisser improductif un capital, des richesses. → Croupir, laisser dormir; laisser en friche (fig.).
1 (…) quinze mille francs remis à titre d'indemnité de ses recherches (…) quand même la découverte serait improductive (…)
Balzac, Illusions perdues, Pl., t. IV, p. 1035.
(En parlant des personnes). Qui ne contribue pas à la production des biens. || Pour la théorie marxiste, un travailleur improductif fournit des services, mais ne produit pas de plus-value du capital.N. || Un improductif. || « La Société (une entreprise d'horlogerie) compte 47% d'“improductifs” (administration, contrôle, recherche) » (l'Express, 2 juil. 1973, p. 32).
2 Nous pourrions simplement (…) conclure que la société est suffisamment riche pour assurer la vie d'un certain nombre d'improductifs.
A. Sauvy, Croissance zéro ?, p. 275.
CONTR. Fécond, fertile, fructueux, productif.
DÉR. Improductivement, improductivité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • improductif — improductif, ive (in pro du ktif, kti v ) adj. Qui ne produit point. Des capitaux improductifs. Une terre improductive.    Terme d économie politique. Consommation improductive, consommation d où il ne résulte aucune nouvelle valeur. ÉTYMOLOGIE… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • IMPRODUCTIF — IVE. adj. Qui ne produit point, qui ne rapporte point. Des capitaux improductifs. Une terre improductive …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • improductif — adj. => Vide …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • IMPRODUCTIF, IVE — adj. Qui ne produit point, qui ne rapporte point. Une terre improductive. Des capitaux improductifs …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • improductivité — improductif, ive [ ɛ̃prɔdyktif, iv ] adj. • 1785; de 1. in et productif 1 ♦ (choses) Qui ne produit, ne rapporte rien. Terre improductive. ⇒ stérile . Travail improductif. Laisser improductif un capital, des richesses (cf. Laisser chômer, dormir; …   Encyclopédie Universelle

  • improductive — ● improductif, improductive adjectif Qui ne produit rien, ne rapporte pas : Un travail ingrat et improductif. ● improductif, improductive (synonymes) adjectif Qui ne produit rien, ne rapporte pas Synonymes : aride infécond infertil …   Encyclopédie Universelle

  • REVENU NATIONAL — En première approximation, le revenu national est la quantité de richesse dont peuvent disposer chaque année les habitants d’un pays sans s’appauvrir et sans en compromettre le revenu des années suivantes – c’est à dire en laissant intactes les… …   Encyclopédie Universelle

  • moisir — [ mwazir ] v. intr. <conjug. : 2> • XIIe; lat. pop. °mucire, class. mucere; cf. mucus 1 ♦ Se détériorer, se gâter sous l effet de l humidité, de la température. Livres qui moisissent au fond d une cave. ♢ Se couvrir de moisissure. ⇒ chancir …   Encyclopédie Universelle

  • infécond — infécond, onde [ ɛ̃fekɔ̃, ɔ̃d ] adj. • XVe; lat. infecundus 1 ♦ Littér. ou didact. Qui n est pas fécond. ⇒ stérile. 2 ♦ Qui ne produit rien ou rien d utile. ⇒ improductif. Terre inféconde. ⇒ infertile. Esprit infécond. ⊗ CONTR. Fécond, fertile. ● …   Encyclopédie Universelle

  • stérile — [ steril ] adj. • 1370; lat. sterilis I ♦ 1 ♦ Inapte à la génération, à la reproduction par défaut de production de spermatozoïdes (chez l homme) ou d ovules (chez la femme) ou par suite de circonstances s opposant à la fécondation. ⇒ infécond ;… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.